Le mot Cloud est surement plus sexy qu’infonuagique, mais est-ce vraiment une nouvelle technologie? Eh bien non, le fait d’héberger de l’information sur des serveurs localisé à l’extérieur de nos bureaux ne date pas d’hier. Vous n’avez qu’à penser aux serveurs de sites web et de courriels qui existent déjà depuis plus de 20 ans.

Nouveau nom, nouveaux services. Le mot Cloud a été élaboré afin d’exprimer clairement qu’il y a de nouveaux services d’hébergement de serveurs sur internet. Des services tels que le paiement de factures via votre institution bancaire, la sauvegarde de données et le partage de fichiers ne sont que quelques un des nouveaux services disponibles dans le Cloud.

Quelques-uns sont gratuits tandis que d’autre sont payant, mais jamais vraiment dispendieux, seulement que quelques dollars par mois. Pas besoin d’être fort en math, car la recette est simple. Imaginer des centaines d’utilisateurs payant un petit montant d’argent pour partager l’utilisation du même service sur un serveur hébergé dans le Cloud. Ce serait pas mal moins coûteux que l’achat et la maintenance mensuelle d’un serveur par chacun de ces mêmes utilisateurs, n’est-ce pas?

Comment augmenter la productivité?

L’hébergement infonuagique permet aux entreprises d’augmenter leur productivité, de pénétrer de nouveaux marchés et de sauver du temps et de l’argent. Grâce à la technologie de connexions distantes, un simple mobile ou tablette suffisent pour consulter de l’information ou effectuer une transaction. CISM a les connaissances et la capacité de vous aider à choisir le meilleur modèle de services infonuagiques et à planifier sa mise en œuvre, de façon personnalisée et adaptée à vos besoins.

Share This