Si vos données sont importantes pour votre entreprise et que vous ne pouvez vous permettre de cesser vos opérations pendant des jours ou même des semaines en raison de la perte de données ou de corruption, alors vous devez lire ce rapport consciencieusement.

COMMANDEMENTS PLAN DE REPRISE CISM GESTION INFORMATIQUE FOURNISSEUR TI

Une catastrophe peut se produire à tout moment de la journée et elle est susceptible de se manifester au moment le plus inopportun.

Si vous ne vous êtes pas préparé, vous courez la chance de subir une catastrophe avant d’avoir mis en place un plan pour y faire face.

Ce rapport décrit 10 planifications essentielles que vous devrez suivre afin de vous assurer que votre entreprise pourrait être à nouveau rapidement en opération en cas de catastrophe majeure.

Commandement n° 1 : Avoir un plan écrit

  • Aussi simple que cela puisse paraître, la première étape consiste à penser à l’avance aux conséquences si votre serveur subissait une panne, une catastrophe ou un sinistre naturel.
  • Au minimum, le plan devra contenir la liste des désastres pouvant survenir ainsi que les dommages inhérents. De plus, le plan devra contenir un processus étape par étape de ce qu’il faudra faire, qui devra le faire et comment le faire. Inclure aussi les coordonnées des différents fournisseurs et intervenants, noms d’utilisateurs et mots de passe pour les différents sites Web ou logiciels clés.
  • Écrire ce plan, vous permettra de réfléchir sur le budget, la sauvegarde, l’entretien et la reprise après sinistre. Si vous ne pouvez vous permettre d’avoir votre réseau hors-ligne pendant quelques heures, alors vous aurez besoin d’un plan qui pourra vous remettre en marche dans ce laps de temps.
  • Ce sera également le bon moment de déconstruire vos processus afin de bien comprendre les risques associés à chacun d’eux. De plus, cette étape vous permettra de relever les opportunités d’optimisation ainsi que les possibilités d’économie sur vos façons de faire.

Commandement n° 2 : RTO et RPO

  • Le RTO est le temps d’inactivité maximum que vous êtes prêt à perdre avant la reprise des opérations. (Si votre mission d’affaires est critique et que vous ne pouvez vous passer de votre infrastructure informatique plus d’une heure, alors votre RTO est de 1 heure). Pour certaines entreprises, le RTO est de 4 heures, tandis que pour d’autres le RTO est de 1 à 2 jours.
  • Le RPO est le point auquel vous voudrez revenir pour la récupération de vos données. (Ex. : si une catastrophe vous arrivait aujourd’hui à 10 h ou 16 h et que vos sauvegardes ont lieu toutes les nuits, votre RPO serait de 24 h), il est possible d’améliorer votre RPO en effectuant des sauvegardes plus fréquentes dans la journée. (Ex. : une sauvegarde aux 4 heures vous donnerait un RPO de 4 heures).

Commandement n° 3 : Embaucher un professionnel TI de confiance pour vous aider

  •  Essayer de récupérer vos données après une catastrophe sans aide professionnelle c’est un suicide d’affaires. Un faux pas pendant le processus de récupération peut entraîner la perte de vos données ou résulter en une perte de vos opérations informatiques pour plusieurs semaines.
  • Assurez-vous de travailler avec quelqu’un qui a l’expérience des plans de contingence ainsi que l’expertise en récupération de données.

Pour voir tous les commandements, remplissez le formulaire ci-dessous : 

Inscrivez-vous à nos publications!

Cliquez ici
Share This