Vous pourriez-être victime d’une cyberattaque!

Le dictionnaire REVERSO sur internet défini le mot CYBERSÉCURITÉ que « l’ensemble des procédés informatiques visant à protéger les données transitant par Internet ».

Tant qu’à moi, le mot CYBERSÉCURITÉ désigne « l’ensemble des moyens techniques, organisationnels, juridiques et humains nécessaire et mis en œuvre afin de protégé non seulement les données, mais bien le parc informatique au complet de toute atteinte utilisant internet comme moyen d’entrée ».

Ce fléau est mesuré au niveau international, mais n’allez surtout pas croire que vous êtes à l’abri parce que vous n’êtes qu’une petite entreprise du Québec. Des milliers d’entreprises canadiennes ont été touchés de quelques façons que ce soit par une cyberattaque. Ce n’est pas parce que ces cyberattaques n’ont pas été médiatisées qu’elles n’ont pas eu lieu. D’ailleurs, appelleriez-vous le journal de Montréal, La Presse ou TVA pour les informer que vous avez été victime d’une cyberattaque?

Que vous soyez une grande, moyenne ou petite entreprise, un Soho ou un particulier à la maison, vous êtes une victime potentielle d’un vol d’identité, d’un vol d’information ou d’une demande de rançon afin de récupérer l’accès à vos fichiers. Ne soyez pas dupe, les cybers attaqueurs pêche au gros filet, ils ne ciblent pas une entreprise en particulier avec une seule ligne à pêche. Ils s’attaquent à des centaines d’entreprises en même sans regarder la taille du poisson qui se fera prendre. De plus, soyez assuré qu’ils ne remettent jamais leurs prises à l’eau, ils veulent vos données ou votre argent et ils demeurent bien cachés derrière leur écran afin de l’obtenir.

Le coût

En plus du méfait qu’ils auront perpétré, il vous en coûtera quelques milliers de dollars afin de désinfecter et sécuriser d’avantage vos ordinateurs, serveurs et périphériques réseau. N’allez surtout pas croire qu’il y a peu de chance que cela vous arrive de nouveau. N’oublier pas, ils pêchent au filet, tant dans les eaux provinciales qu’international, 24 heures sur 24, 365 jours par années.

Quoi faire?

Mon objectif n’est pas de vous faire peur, mais bien de vous conscientiser des risques que vous encourez en pensant que cela n’arrivera seulement qu’aux autres. Il est de vôtres devoirs de mettre en place des mécanismes ainsi que des procédures de sécurité afin de protégé votre entreprise contre les cybers attaqueurs.

Share This